LÕaccs universel
gr‰ce ˆ la concession de licences abordables?
¥Le libre accs au moyen du libre archivage par les auteurs et les Žtablissements universitaires est une mesure parallle dÕassistance que se prtent entre eux les chercheurs pour prŽvenir ds aujourdÕhui toute perte dÕimpact ultŽrieure. Le libre accs complŽmente lÕaccs ˆ pŽage, il ne sÕy substitue pas nŽcessairement.
¥
¥LÕaccs ˆ pŽage et le libre accs continueront probablement  ˆ cohabiter de faon pacifique ˆ perpŽtuitŽ, certains chercheurs consultant les versions des articles de recherche soumis ˆ un pŽage, quand leur propre Žtablissement a les moyens de payer, dÕautres consultant les versions de ces articles libres dÕaccs. Plus les licences dÕaccs ˆ pŽage seront abordables, moins les chercheurs auront besoin de recourir aux versions libres dÕaccs.
¥
¥ Mme si les versions libres dÕaccs visent la rŽduction de la demande de versions ˆ accs limitŽ par un pŽage, cette rŽduction ne se produira pas dans une avenir proche parce que lÕautoarchivage est une habitude qui sÕinstallera graduellement et de faon anarchique. Les abonnements aux revues ne peuvent tre annulŽs si une partie seulement de leur contenu est librement accessible au hasard.
¥
¥Si et quand le libre accs rŽduira la demande pour les versions ˆ accs limitŽ par un pŽage, les Žtablissements dÕenseignements rŽaliseront des Žconomies dans leur budget dÕachat de revues. Ces Žconomies pourront alors tre affectŽes au paiement des services dՎvaluation des articles en comitŽs de lecture aux revues prtes ˆ se convertir en revues libres dÕaccs.
¥